Selon la FAO (Food and Agriculture Organization of the United Nations), la quantité de nourriture que l'Europe jette en une année pourrait nourrir un milliard de personnes, c'est-à-dire l'intégralité des personnes qui souffrent de malnutrition dans le monde. En France, environ 79kg de déchets alimentaires sont jetés chaque année par individu, ce qui représente 38kg de nourriture consommable jetés toutes les secondes.

En Belgique, 3 600 000 de tonnes de nourriture sont gaspillées par an. On ne se rend parfois pas bien compte des enjeux auquel répond le gaspillage alimentaire. Le premier est un enjeu environnemental : jeter de la nourriture gâche des ressources importantes et émet des gaz à effet de serre. Le second est un enjeu économique. Vous l'aurez sûrement remarqué à titre personnel, jeter des aliments est une perte d'argent. Et enfin, le gaspillage alimentaire répond à un enjeu éthique lorsque nous savons que des centaines de millions de personnes souffrent de la faim dans le monde.

Pour se faire une idée, voici un exemple. Il faut environ 15 000 litres d'eau pour produire un kilo de viande, jeter un rôti de porc à la poubelle équivaut donc à 70 baignoires pleines. Voici quelques solutions pour éviter le gaspillage alimentaire à la maison.

Au moment des courses

Il est important de ne pas faire ses courses le ventre vide, afin d'éviter que la faim ne vous fasse acheter tout le magasin. Anticipez vos repas de la semaine et préparez une liste de courses en fonction des plats que vous aurez choisi de cuisiner. N'improvisez pas et n'achetez que ce dont vous avez besoin, même si vous trouvez une offre intéressante alors que vous savez que vous n'aurez pas le temps de tout manger.

Il est important de regarder la date de péremption des aliments que vous achetez pour être certain d'avoir le temps de les consommer. Gardez également en tête que certains produits sont encore consommables après la date de péremption et ne doivent pas nécessairement être jetés. Et pour finir, rentrer chez vous rapidement après vos courses afin d'éviter de casser la chaine du froid.

A la maison

Commencez par manger les aliments qui périssent le plus vite ou congelez ceux que vous n'avez pas le temps de manger avant la date limite. Organisez votre frigo intelligemment afin de garder à l'oeil chaque aliment. Appliquez la règle du "Premier entré, premier servi" et mettez les produits qui périment le plus vite à l'avant du frigo pour vous rappeler de les manger en premier lieu. Ensuite, déchiffrez les étiquettes pour bien comprendre comment les cuisiner et éviter le gaspillage.

Dans la mesure du possible, lavez votre frigo deux fois par mois à l'eau savonneuse ou javellisée afin d'éviter la prolifération de bactéries. Vous ne le savez peut-être pas, mais votre réfrigérateur n'a pas la même température partout, essayez donc de ranger vos aliments en fonction des différentes zones. Les viandes, poissons, produits laitiers et produits entamés se rangent dans une zone entre 0 et 4 degrés (partie haute du frigo). Les préparations maison ainsi que les fruits, légumes, viandes et poissons cuits se conservent entre 4 et 6 degrés (partie centrale du réfrégirateur). Le bac à légumes est prévu pour les fruits et légumes lavés ainsi que les fromages emballés. Et pour finir, les oeufs, le beurre et les jus entamés peuvent rester dans la porte du frigo. N'oubliez pas de respecter les règles d'hygiène (vous laver les mains et nettoyer les ustensiles de cuisine) pour mieux conserver les aliments et de les emballer quand ceux-ci ont été cuisinés.

A table

Si vous avez prévu une trop grande quantité de nourriture, gardez les restes pour le prochain repas et faites plusieurs recettes avec les mêmes aliments.

Il vous reste une courgette qui va bientôt périmer? Faites-en une soupe ou un cake salé. Si votre pain est devenu trop dur pour le manger, testez le pain perdu ou faites des croûtons pour garnir votre soupe.

En dernier recours, vous pouvez également donner vos restes à vos animaux ou composter les aliments adaptés.

Auteure: Margaux Glamocic