En 2013, des chercheurs ont estimé le parcours de 2903 espèces de vertébrés en utilisant les projections climatiques et les besoins spécifiques de chaque espèce.

Grâce à ces données, des scientifiques de l'université de Washington et de la Nature Conservancy ont créé une carte interactive de l'Amérique. On peut y voir les oiseaux (en bleu), les mammifères (en rose) et les amphibiens (en jaune) se dirigeant sensiblement vers le nord pour fuir la chaleur. Dans le sud du continent, les espèces vont fuir l'Amazonie. Les amphibiens prendront la direction de l'ouest, les mammifères et les oiseaux descendront vers le Pôle Sud.

Les chercheurs préconisent de faciliter cette migration pour préserver les espèces. Tout ce qui entrave la libre circulation des animaux (clôtures, murs et barbelés) devrait être retiré, selon eux. Ils suggèrent également la création de passages souterrains et de ponts.

En 2013, des chercheurs ont estimé le parcours de 2903 espèces de vertébrés en utilisant les projections climatiques et les besoins spécifiques de chaque espèce. Grâce à ces données, des scientifiques de l'université de Washington et de la Nature Conservancy ont créé une carte interactive de l'Amérique. On peut y voir les oiseaux (en bleu), les mammifères (en rose) et les amphibiens (en jaune) se dirigeant sensiblement vers le nord pour fuir la chaleur. Dans le sud du continent, les espèces vont fuir l'Amazonie. Les amphibiens prendront la direction de l'ouest, les mammifères et les oiseaux descendront vers le Pôle Sud. Les chercheurs préconisent de faciliter cette migration pour préserver les espèces. Tout ce qui entrave la libre circulation des animaux (clôtures, murs et barbelés) devrait être retiré, selon eux. Ils suggèrent également la création de passages souterrains et de ponts.