Dans l'Espace économique européen (EEE) - les États membres de l'Union européenne plus l'Islande, le Liechtenstein et la Norvège - l'ECDC compte un total de 4.691 infections confirmées au variant Omicron du coronavirus. Cela représente 1.533 infections supplémentaires depuis le 16 décembre, Vingt-huit pays sont concernés.

Avec 2.060 infections au variant Omicron, la Norvège a, jusqu'à présent le nombre le plus élevé de cas, car elle inclut dans ses statistiques les infections confirmées mais aussi les cas suspects. Le Danemark (726 cas), la France (347 cas), l'Allemagne (249 cas), l'Estonie (242 cas), la Belgique (164 cas) et les Pays-Bas (151 cas) suivent.

Bien que les premières infections par l'Omicron aient été liées à des voyages, de plus en plus d'infections sont désormais contractées au sein de l'EEE. Plusieurs pays ont signalé des infections sans lien épidémiologique avec des voyages. Selon l'ECDC, il s'agit d'une preuve que le variant Omicron se propage au sein de l'EEE.

Dans le reste du monde, 30.220 cas d'Omicron ont déjà été identifiés dans 67 pays. Au Royaume-Uni, sept personnes sont mortes suite a une infection. Ce nouveau variant du coronavirus a été découvert en Afrique du Sud à la fin du mois de novembre. L'impact de celui-ci sur l'évolution de la pandémie de coronavirus suscite de grandes inquiétudes dans le monde entier.

Dans l'Espace économique européen (EEE) - les États membres de l'Union européenne plus l'Islande, le Liechtenstein et la Norvège - l'ECDC compte un total de 4.691 infections confirmées au variant Omicron du coronavirus. Cela représente 1.533 infections supplémentaires depuis le 16 décembre, Vingt-huit pays sont concernés. Avec 2.060 infections au variant Omicron, la Norvège a, jusqu'à présent le nombre le plus élevé de cas, car elle inclut dans ses statistiques les infections confirmées mais aussi les cas suspects. Le Danemark (726 cas), la France (347 cas), l'Allemagne (249 cas), l'Estonie (242 cas), la Belgique (164 cas) et les Pays-Bas (151 cas) suivent. Bien que les premières infections par l'Omicron aient été liées à des voyages, de plus en plus d'infections sont désormais contractées au sein de l'EEE. Plusieurs pays ont signalé des infections sans lien épidémiologique avec des voyages. Selon l'ECDC, il s'agit d'une preuve que le variant Omicron se propage au sein de l'EEE. Dans le reste du monde, 30.220 cas d'Omicron ont déjà été identifiés dans 67 pays. Au Royaume-Uni, sept personnes sont mortes suite a une infection. Ce nouveau variant du coronavirus a été découvert en Afrique du Sud à la fin du mois de novembre. L'impact de celui-ci sur l'évolution de la pandémie de coronavirus suscite de grandes inquiétudes dans le monde entier.