"Actuellement, beaucoup de travailleurs attendent la conclusion de l'accord social avant d'accepter un nouveau job. Cet accord leur offre en effet des avantages, tels qu'une indemnité de départ ou une réduction des cotisations sociales. Seuls les travailleurs qui n'ont pas encore retrouvé d'emploi (au moment de la signature de l'accord social, ndlr) peuvent en bénéficier", constatent les ministres flamands Geert Bourgeois et Philippes Muyters (N-VA). A leurs yeux, cette attente coûte un temps précieux aux personnes qui perdent leur emploi. Ils jugent dès lors que celles qui retrouvent rapidement un emploi devraient elles aussi bénéficier de tous les avantages de l'accord social que leurs collègues moins heureux. (Belga)

"Actuellement, beaucoup de travailleurs attendent la conclusion de l'accord social avant d'accepter un nouveau job. Cet accord leur offre en effet des avantages, tels qu'une indemnité de départ ou une réduction des cotisations sociales. Seuls les travailleurs qui n'ont pas encore retrouvé d'emploi (au moment de la signature de l'accord social, ndlr) peuvent en bénéficier", constatent les ministres flamands Geert Bourgeois et Philippes Muyters (N-VA). A leurs yeux, cette attente coûte un temps précieux aux personnes qui perdent leur emploi. Ils jugent dès lors que celles qui retrouvent rapidement un emploi devraient elles aussi bénéficier de tous les avantages de l'accord social que leurs collègues moins heureux. (Belga)