"De la 1ère maternelle au premier emploi, il faut une alliance de tous les acteurs, pour tirer vers le haut tous les jeunes", explique-t-elle. "Il faut que chaque jeune ait un dossier personnel, qui le suive dans tout son parcours, qu'il reçoive des informations sur les débouchés, les études, les formations..." Pour ce contrat d'avenir, le cdH relève 5 priorités: "On veut une métropole éducative - ce qui relève de l'enseignement, du savoir... Innovante, pour la création d'emplois. Humaine et solidaire, ce sont les services aux personnes, la diversité réussie. Sereine, c'est la qualité de vie, la douceur de vivre. Sûre: c'est le respect de l'autre et des règles." Pour y parvenir, Joëlle Milquet mise sur une nouvelle méthode de gouvernance, dite "de convergences". "Qu'est-ce qui a toujours manqué à Bruxelles, qu'est-ce qui reste notre faiblesse? Cette sorte de médiévalisme organisationnel: il y a un éclatement des structures et des politiques", dit-elle. Les humanistes proposent également pour les jeunes une "alliance pour l'emploi" et un accès facilité au logement. Par ailleurs, le programme de Mme Milquet comporte un large volet économique. Elle propose ainsi un Pacte fiscal, et promet aussi de supprimer la taxe sur les surface professionnelles de bureaux moyennant des conditions liées à l'emploi. Elle souhaite en outre créer dix pôles de compétitivité, sur le modèle wallon, avec pour objectif, dans chaque pôle, de doper le soutien aux entreprises, à la recherche et à la formation. (Belga)

"De la 1ère maternelle au premier emploi, il faut une alliance de tous les acteurs, pour tirer vers le haut tous les jeunes", explique-t-elle. "Il faut que chaque jeune ait un dossier personnel, qui le suive dans tout son parcours, qu'il reçoive des informations sur les débouchés, les études, les formations..." Pour ce contrat d'avenir, le cdH relève 5 priorités: "On veut une métropole éducative - ce qui relève de l'enseignement, du savoir... Innovante, pour la création d'emplois. Humaine et solidaire, ce sont les services aux personnes, la diversité réussie. Sereine, c'est la qualité de vie, la douceur de vivre. Sûre: c'est le respect de l'autre et des règles." Pour y parvenir, Joëlle Milquet mise sur une nouvelle méthode de gouvernance, dite "de convergences". "Qu'est-ce qui a toujours manqué à Bruxelles, qu'est-ce qui reste notre faiblesse? Cette sorte de médiévalisme organisationnel: il y a un éclatement des structures et des politiques", dit-elle. Les humanistes proposent également pour les jeunes une "alliance pour l'emploi" et un accès facilité au logement. Par ailleurs, le programme de Mme Milquet comporte un large volet économique. Elle propose ainsi un Pacte fiscal, et promet aussi de supprimer la taxe sur les surface professionnelles de bureaux moyennant des conditions liées à l'emploi. Elle souhaite en outre créer dix pôles de compétitivité, sur le modèle wallon, avec pour objectif, dans chaque pôle, de doper le soutien aux entreprises, à la recherche et à la formation. (Belga)