Groen organise samedi à Bruxelles un congrès à Bruxelles lors duquel les têtes de liste et les candidats aux places éligibles seront désignés. Des spéculations circulaient depuis quelques temps sur les plans de Wouter Van Besien pour l'échéance du 25 mai 2014. Le président des écologistes flamands opte donc pour la liste flamande dans sa province. Un choix conscient, selon ses propres dires. Le bilan du gouvernement Peeters II est "largement insuffisant" pour M. Van Besien. "Jetez un oeil sur les listes d'attente dans les soins pour les personnes handicapées, sur les pénuries rencontrées dans l'accueil de la petite enfance, sur la gestion de la mobilité et sur l'enseignement", énumère-t-il. Le président de Groen assure qu'il serait heureux de pouvoir engager le débat sur ces différents thèmes avec le ministre-président flamand Kris Peeters, qui tirera lui la liste anversoise du CD&V. (Belga)

Groen organise samedi à Bruxelles un congrès à Bruxelles lors duquel les têtes de liste et les candidats aux places éligibles seront désignés. Des spéculations circulaient depuis quelques temps sur les plans de Wouter Van Besien pour l'échéance du 25 mai 2014. Le président des écologistes flamands opte donc pour la liste flamande dans sa province. Un choix conscient, selon ses propres dires. Le bilan du gouvernement Peeters II est "largement insuffisant" pour M. Van Besien. "Jetez un oeil sur les listes d'attente dans les soins pour les personnes handicapées, sur les pénuries rencontrées dans l'accueil de la petite enfance, sur la gestion de la mobilité et sur l'enseignement", énumère-t-il. Le président de Groen assure qu'il serait heureux de pouvoir engager le débat sur ces différents thèmes avec le ministre-président flamand Kris Peeters, qui tirera lui la liste anversoise du CD&V. (Belga)