Le vol a été commis dans un bâtiment loué par le ministère de la Justice, à Jupille, qui sert d'entrepôt pour les pièces à conviction. Des armes et des valeurs ont sans doute été emportées, mais l'inventaire du butin reste un secret jalousement gardé, indique la RTBF sur son site internet. Des armes ont en effet été retrouvées sur le sol, mais on ne sait pas si d'autres ont été emportées. De même, des enveloppes et fardes ont été ouvertes, mais on ne sait pas si des documents ont été emportés ou copiés, ni si les malfrats se sont ou non intéressés à une affaire précise. Il faudra inventorier, dossier par dossier, et la police fédérale mène l'enquête. Les syndicats avaient déjà alerté les autorités il y a cinq ans sur la difficulté d'assurer la sécurité de ce dépôt. (Belga)

Le vol a été commis dans un bâtiment loué par le ministère de la Justice, à Jupille, qui sert d'entrepôt pour les pièces à conviction. Des armes et des valeurs ont sans doute été emportées, mais l'inventaire du butin reste un secret jalousement gardé, indique la RTBF sur son site internet. Des armes ont en effet été retrouvées sur le sol, mais on ne sait pas si d'autres ont été emportées. De même, des enveloppes et fardes ont été ouvertes, mais on ne sait pas si des documents ont été emportés ou copiés, ni si les malfrats se sont ou non intéressés à une affaire précise. Il faudra inventorier, dossier par dossier, et la police fédérale mène l'enquête. Les syndicats avaient déjà alerté les autorités il y a cinq ans sur la difficulté d'assurer la sécurité de ce dépôt. (Belga)