Les artifices de joie ont été découverts dans deux garages situés dans deux rues de la commune. Il s'agirait d'environ 800 kilos de matériel, d'après les premières estimations. Le plan communal d'urgence a été déclenché et la cellule de crise a décidé d'évacuer les habitants se trouvant dans un périmètre de 100 mètres autour des lieux. Environ 1.500 personnes, parmi lesquelles les élèves des écoles Sint-Laurens, ont ainsi été évacuées vers un centre sportif de la commune. "L'évacuation s'est bien déroulée. Les parents peuvent venir rechercher leurs enfants mais les habitants doivent encore rester dans le complexe sportif", précise Frank Bruggeman, bourgmestre. "Le SEDEE (Service d'Enlèvement et de Destruction d'Engins Explosifs) est sur place, mais le camion qui doit transporter les artifices arrivera vers 17h00. J'espère que les résidents pourront rejoindre leur habitation aux alentours de 19 ou 20h00". (Belga)

Les artifices de joie ont été découverts dans deux garages situés dans deux rues de la commune. Il s'agirait d'environ 800 kilos de matériel, d'après les premières estimations. Le plan communal d'urgence a été déclenché et la cellule de crise a décidé d'évacuer les habitants se trouvant dans un périmètre de 100 mètres autour des lieux. Environ 1.500 personnes, parmi lesquelles les élèves des écoles Sint-Laurens, ont ainsi été évacuées vers un centre sportif de la commune. "L'évacuation s'est bien déroulée. Les parents peuvent venir rechercher leurs enfants mais les habitants doivent encore rester dans le complexe sportif", précise Frank Bruggeman, bourgmestre. "Le SEDEE (Service d'Enlèvement et de Destruction d'Engins Explosifs) est sur place, mais le camion qui doit transporter les artifices arrivera vers 17h00. J'espère que les résidents pourront rejoindre leur habitation aux alentours de 19 ou 20h00". (Belga)