"Ce soir, la communauté internationale a rempli sa mission", a commenté, dans la foulée du vote, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon. "C'est le premier signe d'espoir en Syrie depuis longtemps", a-t-il ajouté. M. Ban a par ailleurs confirmé que la conférence de paix sur la Syrie dite de "Genève 2" devrait se tenir mi-novembre. "Nous avons comme objectif une conférence à la mi-novembre", a-t-il annoncé. Des contacts vont être pris en octobre pour préparer la conférence et le médiateur de l'ONU en Syrie, Lakhdar Brahimi, fera le point des préparatifs fin octobre, selon des diplomates. "Genève 2" doit en principe faire se rencontrer des délégations du pouvoir syrien et de l'opposition pour tenter de former d'un commun accord un gouvernement de transition, en prélude à des élections libres. La convocation de cette conférence a été reportée à plusieurs reprises en raison de divergences sur ses objectifs et sur les participants. (Belga)

"Ce soir, la communauté internationale a rempli sa mission", a commenté, dans la foulée du vote, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon. "C'est le premier signe d'espoir en Syrie depuis longtemps", a-t-il ajouté. M. Ban a par ailleurs confirmé que la conférence de paix sur la Syrie dite de "Genève 2" devrait se tenir mi-novembre. "Nous avons comme objectif une conférence à la mi-novembre", a-t-il annoncé. Des contacts vont être pris en octobre pour préparer la conférence et le médiateur de l'ONU en Syrie, Lakhdar Brahimi, fera le point des préparatifs fin octobre, selon des diplomates. "Genève 2" doit en principe faire se rencontrer des délégations du pouvoir syrien et de l'opposition pour tenter de former d'un commun accord un gouvernement de transition, en prélude à des élections libres. La convocation de cette conférence a été reportée à plusieurs reprises en raison de divergences sur ses objectifs et sur les participants. (Belga)