Les services de l'auditorat du Travail avaient constaté mardi que la température dépassait à peine 14 degrés dans le bâtiment, où ont été distribués des cafés chauds au personnel pendant toute la journée. Après une visite des services de "contrôle du bien-être", un recommandé a été adressé au président du Tribunal, en tant que gestionnaire des lieux, et le personnel a été averti qu'il n'aurait pas à se présenter si le problème persistait mercredi matin. Vers 8 heures mercredi, la température retrouvait progressivement un niveau normal dans certains couloirs et la panne semblait réparée. L'auditeur du Travail Charles-Eric Clesse a cependant procédé à un nouveau contrôle. Il est alors apparu qu'une partie seulement des chaudières fonctionnait, et de manière insuffisante pour chauffer tout le Palais. Dans ces conditions, la réglementation a été appliquée et le Palais restera dès lors fermé mercredi. Seuls sont assurés les services d'urgence relatifs aux détenus, et notamment la Chambre du conseil. (Belga)

Les services de l'auditorat du Travail avaient constaté mardi que la température dépassait à peine 14 degrés dans le bâtiment, où ont été distribués des cafés chauds au personnel pendant toute la journée. Après une visite des services de "contrôle du bien-être", un recommandé a été adressé au président du Tribunal, en tant que gestionnaire des lieux, et le personnel a été averti qu'il n'aurait pas à se présenter si le problème persistait mercredi matin. Vers 8 heures mercredi, la température retrouvait progressivement un niveau normal dans certains couloirs et la panne semblait réparée. L'auditeur du Travail Charles-Eric Clesse a cependant procédé à un nouveau contrôle. Il est alors apparu qu'une partie seulement des chaudières fonctionnait, et de manière insuffisante pour chauffer tout le Palais. Dans ces conditions, la réglementation a été appliquée et le Palais restera dès lors fermé mercredi. Seuls sont assurés les services d'urgence relatifs aux détenus, et notamment la Chambre du conseil. (Belga)