Deux suspects ont été interceptés par les forces de l'ordre au sein de la Ville-Haute à Charleroi, indique la police locale de Châtelet-Aiseau-Farciennes dans un communiqué de presse. L'un d'eux, qui était en possession de 700 euros et de 16 boulettes d'héroïne, était pisté depuis plusieurs mois par les enquêteurs. Agé d'une cinquantaine d'années, cet homme en séjour illégal avait été surpris dans un studio de Bouffioulx lors d'une fusillade. Il s'était ensuite caché à Châtelineau durant plusieurs semaines avant de reprendre ses activités illicites. Localisé récemment à Gilly, l'intéressé s'était évaporé peu avant l'intervention de la police. Et c'est finalement à Charleroi qu'il a été intercepté. En aveux du trafic de drogue, le suspect qui avait déjà été condamné pour des faits similaires en 2011, a été placé sous mandat d'arrêt. Il a reconnu être policier au Maroc. L'Office des Etrangers lui avait ordonné de quitter le territoire pour une durée de 10 ans. (QUJ)

Deux suspects ont été interceptés par les forces de l'ordre au sein de la Ville-Haute à Charleroi, indique la police locale de Châtelet-Aiseau-Farciennes dans un communiqué de presse. L'un d'eux, qui était en possession de 700 euros et de 16 boulettes d'héroïne, était pisté depuis plusieurs mois par les enquêteurs. Agé d'une cinquantaine d'années, cet homme en séjour illégal avait été surpris dans un studio de Bouffioulx lors d'une fusillade. Il s'était ensuite caché à Châtelineau durant plusieurs semaines avant de reprendre ses activités illicites. Localisé récemment à Gilly, l'intéressé s'était évaporé peu avant l'intervention de la police. Et c'est finalement à Charleroi qu'il a été intercepté. En aveux du trafic de drogue, le suspect qui avait déjà été condamné pour des faits similaires en 2011, a été placé sous mandat d'arrêt. Il a reconnu être policier au Maroc. L'Office des Etrangers lui avait ordonné de quitter le territoire pour une durée de 10 ans. (QUJ)