Les faits se sont produits dans la nuit du 25 au 26 septembre 2010, vers 23h00, à l'intersection des rues Gaucheret et Destouvelles. L'explosion de gaz a soufflé trois maisons. Trois personnes ont perdu la vie et 17 autres ont été blessées. Le parquet de Bruxelles avait chargé le juge d'instruction Frédéric De Visscher de faire toute la lumière sur ce dossier, mais au terme de deux ans et demi d'instruction, il n'a jamais été possible de déterminer si l'explosion de gaz avait été l'oeuvre d'intentions malsaines ou s'il s'agissait d'un tragique incident. Le juge en charge du dossier n'a procédé à aucune inculpation. La chambre du conseil de Bruxelles se penchera sur cette affaire le 11 juin. Les parties civiles peuvent encore demander des recherches supplémentaires. (Belga)

Les faits se sont produits dans la nuit du 25 au 26 septembre 2010, vers 23h00, à l'intersection des rues Gaucheret et Destouvelles. L'explosion de gaz a soufflé trois maisons. Trois personnes ont perdu la vie et 17 autres ont été blessées. Le parquet de Bruxelles avait chargé le juge d'instruction Frédéric De Visscher de faire toute la lumière sur ce dossier, mais au terme de deux ans et demi d'instruction, il n'a jamais été possible de déterminer si l'explosion de gaz avait été l'oeuvre d'intentions malsaines ou s'il s'agissait d'un tragique incident. Le juge en charge du dossier n'a procédé à aucune inculpation. La chambre du conseil de Bruxelles se penchera sur cette affaire le 11 juin. Les parties civiles peuvent encore demander des recherches supplémentaires. (Belga)