Dans une justification de vote, M. Madrane a expliqué que lui-même et Mme Fernandez s'abstenaient parce qu'ils craignent que le nombre de 468 jours de travail requis dans les cinq années qui précèdent la demande de nationalité risque d'exclure de la procédure les jeunes et les femmes qui ne trouvent souvent que des emplois précaires. Theo Francken s'est abstenu parce que son parti regrette que les conditions de connaissance d'une des langues nationales ne soient pas plus strictes, que les possibilité de retirer la nationalité ne soient pas plus larges et qu'il n'y ait plus "d'interdiction de cascade". La N-VA est en effet d'avis qu'un étranger qui a acquis la nationalité par mariage avec un ou une Belge ne pourrait transmettre lui-même la nationalité en cas de remariage. (PVO)

Dans une justification de vote, M. Madrane a expliqué que lui-même et Mme Fernandez s'abstenaient parce qu'ils craignent que le nombre de 468 jours de travail requis dans les cinq années qui précèdent la demande de nationalité risque d'exclure de la procédure les jeunes et les femmes qui ne trouvent souvent que des emplois précaires. Theo Francken s'est abstenu parce que son parti regrette que les conditions de connaissance d'une des langues nationales ne soient pas plus strictes, que les possibilité de retirer la nationalité ne soient pas plus larges et qu'il n'y ait plus "d'interdiction de cascade". La N-VA est en effet d'avis qu'un étranger qui a acquis la nationalité par mariage avec un ou une Belge ne pourrait transmettre lui-même la nationalité en cas de remariage. (PVO)