Depuis plusieurs mois, la police locale avait constaté des nuisances et infractions (agressions envers des policiers, consommation de stupéfiants, etc.) dans la discothèque K-Nal, située sur l'avenue du Port, à Bruxelles. Lors de l'opération de contrôle menée samedi soir, les policiers y ont constaté diverses infractions urbanistiques et à la loi dite "Tobback" sur les sociétés de gardiennage. Ils ont également constaté deux infractions en matière de permis d'environnement et une infraction en matière de travail non déclaré. Enfin, deux PV pour armes, dont une arme factice trouvée dans le sac d'un vigile, ont été dressés à l'issue de cette opération. Face aux diverses infractions urbanistiques, les services de contrôle ont requis l'intervention des pompiers. Ces derniers ont examiné les lieux et ont conclu à un danger imminent et grave pour la sécurité publique. Les 150 personnes présentes dans le bâtiment ont ensuite été évacuées sans incidents. La fermeture du K-Nal sera vraisemblablement confirmée pour une période de six mois et sa réouverture sera soumise à un nouveau contrôle et un avis préalable des pompiers. (Belga)

Depuis plusieurs mois, la police locale avait constaté des nuisances et infractions (agressions envers des policiers, consommation de stupéfiants, etc.) dans la discothèque K-Nal, située sur l'avenue du Port, à Bruxelles. Lors de l'opération de contrôle menée samedi soir, les policiers y ont constaté diverses infractions urbanistiques et à la loi dite "Tobback" sur les sociétés de gardiennage. Ils ont également constaté deux infractions en matière de permis d'environnement et une infraction en matière de travail non déclaré. Enfin, deux PV pour armes, dont une arme factice trouvée dans le sac d'un vigile, ont été dressés à l'issue de cette opération. Face aux diverses infractions urbanistiques, les services de contrôle ont requis l'intervention des pompiers. Ces derniers ont examiné les lieux et ont conclu à un danger imminent et grave pour la sécurité publique. Les 150 personnes présentes dans le bâtiment ont ensuite été évacuées sans incidents. La fermeture du K-Nal sera vraisemblablement confirmée pour une période de six mois et sa réouverture sera soumise à un nouveau contrôle et un avis préalable des pompiers. (Belga)