Une patrouille de la police locale a remarqué vendredi vers 15h40 un manège suspect de plusieurs personnes sur le quai du Chantier à Bruxelles. Deux personnes rentraient dans un immeuble et en ressortaient avec des sacs contenant des bottes de khat. Une Golf est ensuite arrivée sur les lieux. Ses deux occupants sont entrés dans l'immeuble dont plusieurs personnes sont sorties pour décharger des caisses qui se trouvaient dans le coffre du véhicule. Les policiers ont interpellé 3 suspects dans un appartement du cinquième étage. Ils y ont trouvé 24 boîtes contenant chacune 50 bottes de khat et un sac avec 51 bottes. Dans le coffre de la voiture, ils ont également découvert 8 boîtes de khat et des sacs avec 31 bottes. L'occupant de l'appartement dit ignorer que le khat était interdit en Belgique. Il voulait fonder une ASBL pour la distribution du khat vers la communauté de la Corne de l'Afrique. (JAV)

Une patrouille de la police locale a remarqué vendredi vers 15h40 un manège suspect de plusieurs personnes sur le quai du Chantier à Bruxelles. Deux personnes rentraient dans un immeuble et en ressortaient avec des sacs contenant des bottes de khat. Une Golf est ensuite arrivée sur les lieux. Ses deux occupants sont entrés dans l'immeuble dont plusieurs personnes sont sorties pour décharger des caisses qui se trouvaient dans le coffre du véhicule. Les policiers ont interpellé 3 suspects dans un appartement du cinquième étage. Ils y ont trouvé 24 boîtes contenant chacune 50 bottes de khat et un sac avec 51 bottes. Dans le coffre de la voiture, ils ont également découvert 8 boîtes de khat et des sacs avec 31 bottes. L'occupant de l'appartement dit ignorer que le khat était interdit en Belgique. Il voulait fonder une ASBL pour la distribution du khat vers la communauté de la Corne de l'Afrique. (JAV)