"M. Marc Bertolbi nie formellement toute participation au braquage et attend avec impatience son extradition vers la Belgique pour pouvoir s'expliquer de ces accusations", a déclaré mercredi à l'AFP l'avocat, Me Olivier Rondu. Le suspect, originaire du département de la Moselle, où se trouve Metz, est âgé de 43 ans. Il dispose de plusieurs propriétés connues à Metz, à Antibes et Cannes, dans le sud de la France, et à Casablanca (Maroc), devenue sa résidence principale où il vit avec sa compagne. Au Maroc, il est propriétaire d'un restaurant et d'une société de voitures de luxe. Seul Français interpellé dans l'affaire, il a été arrêté mardi par la police judiciaire de Nancy à la gare d'Ars-sur-Moselle (Moselle), où il s'apprêtait à prendre un train. Dans sa voiture, une Porsche, les enquêteurs ont trouvé 60.000 euros. Aucune explication n'a été donnée dans l'immédiat sur la provenance de l'argent. Marc Bertolbi a déjà été poursuivi pour des faits d'escroquerie et de vols aggravés en France, et condamné à de la prison. Présenté au parquet général de Metz mardi soir, Marc Bertolbi a été placé en détention. Il doit être présenté le 16 mai à la chambre d'instruction de la cour d'appel de Metz, qui devra statuer sur son éventuelle extradition vers la Belgique. (Belga)

"M. Marc Bertolbi nie formellement toute participation au braquage et attend avec impatience son extradition vers la Belgique pour pouvoir s'expliquer de ces accusations", a déclaré mercredi à l'AFP l'avocat, Me Olivier Rondu. Le suspect, originaire du département de la Moselle, où se trouve Metz, est âgé de 43 ans. Il dispose de plusieurs propriétés connues à Metz, à Antibes et Cannes, dans le sud de la France, et à Casablanca (Maroc), devenue sa résidence principale où il vit avec sa compagne. Au Maroc, il est propriétaire d'un restaurant et d'une société de voitures de luxe. Seul Français interpellé dans l'affaire, il a été arrêté mardi par la police judiciaire de Nancy à la gare d'Ars-sur-Moselle (Moselle), où il s'apprêtait à prendre un train. Dans sa voiture, une Porsche, les enquêteurs ont trouvé 60.000 euros. Aucune explication n'a été donnée dans l'immédiat sur la provenance de l'argent. Marc Bertolbi a déjà été poursuivi pour des faits d'escroquerie et de vols aggravés en France, et condamné à de la prison. Présenté au parquet général de Metz mardi soir, Marc Bertolbi a été placé en détention. Il doit être présenté le 16 mai à la chambre d'instruction de la cour d'appel de Metz, qui devra statuer sur son éventuelle extradition vers la Belgique. (Belga)