"Oui, j'étais impliqué, mais je ne le voulais pas mort. Nous cherchions uniquement à lui faire peur", aurait-il indiqué à un détenu de la prison d'Ypres. Acculé par les enquêteurs, M. Serry, qui ne peut plus nier sa participation, essaierait désormais clairement d'élaborer une stratégie, estime le quotidien.

C'est dans un bois qui lui appartient, près de son chalet, qu'a été retrouvé la semaine dernière le corps de Stijn Saelens. Le trentenaire avait été enterré dans une fosse qui avait été creusée deux semaines avant sa disparition et sa mort. Toujours selon les confidences de Pierre Serry, cette fosse aurait été destinée, à l'origine, à stocker des déchets. Saelens décédé, elle est devenue sa tombe.

LeVif.be avec Belga

"Oui, j'étais impliqué, mais je ne le voulais pas mort. Nous cherchions uniquement à lui faire peur", aurait-il indiqué à un détenu de la prison d'Ypres. Acculé par les enquêteurs, M. Serry, qui ne peut plus nier sa participation, essaierait désormais clairement d'élaborer une stratégie, estime le quotidien. C'est dans un bois qui lui appartient, près de son chalet, qu'a été retrouvé la semaine dernière le corps de Stijn Saelens. Le trentenaire avait été enterré dans une fosse qui avait été creusée deux semaines avant sa disparition et sa mort. Toujours selon les confidences de Pierre Serry, cette fosse aurait été destinée, à l'origine, à stocker des déchets. Saelens décédé, elle est devenue sa tombe. LeVif.be avec Belga