L'offre va par ailleurs être augmentée sur six lignes déjà existantes: Bastogne-Marloie, Philippeville-Namur, Arlon-Bastogne-Liège, Marche-Liège, Nivelles-Louvain-La-Neuve et Braine l'Alleud-Louvain-La-Neuve. "L'objectif est d'amener la clientèle vers des pôles d'emplois ou des pôles scolaires. Il s'agit aussi de relier des gares qui doivent devenir de véritables noeuds de correspondance", a précisé le ministre.

Le TEC a lancé le 1er octobre dernier son nouveau réseau structurant composé de 17 lignes Express. Ces lignes doivent permettre de relier rapidement les villes wallonnes entre elles.

L'offre va par ailleurs être augmentée sur six lignes déjà existantes: Bastogne-Marloie, Philippeville-Namur, Arlon-Bastogne-Liège, Marche-Liège, Nivelles-Louvain-La-Neuve et Braine l'Alleud-Louvain-La-Neuve. "L'objectif est d'amener la clientèle vers des pôles d'emplois ou des pôles scolaires. Il s'agit aussi de relier des gares qui doivent devenir de véritables noeuds de correspondance", a précisé le ministre. Le TEC a lancé le 1er octobre dernier son nouveau réseau structurant composé de 17 lignes Express. Ces lignes doivent permettre de relier rapidement les villes wallonnes entre elles.