Depuis le 19 avril, les voyages non essentiels sont autorisés, même s'ils restent fortement déconseillés, et particulièrement vers les zones rouges. Cela signifie-t-il qu'on a le droit de passer la frontière pour faire ses courses à...

Depuis le 19 avril, les voyages non essentiels sont autorisés, même s'ils restent fortement déconseillés, et particulièrement vers les zones rouges. Cela signifie-t-il qu'on a le droit de passer la frontière pour faire ses courses à Lille ou à Maastricht, par exemple? L'interdiction des voyages non essentiels est en fait remplacée par un contrôle strict des obligations de dépistage et de quarantaine pour les retours de zones considérées comme à risque. Les voyageurs sont alors tenus de remplir le "Passenger Locator Form". Théoriquement, une virée shopping d'une journée à l'étranger est donc autorisée. Cependant, la plupart des pays ne laissent pas entrer les voyageurs sans condition. Ainsi, pour entrer en France, il faut un test Covid négatif de moins de 72 heures, et en raison de la situation préoccupante, seuls les commerces dits essentiels y sont ouverts. Aux Pays-Bas, les voyageurs venus de Belgique sont tenus d'observer une quarantaine de dix jours et les magasins sont ouverts sur rendez-vous. En Allemagne, la plupart des magasins sont fermés, et les voyageurs belges sont obligés de se soumettre à un test Covid pour accéder au territoire.