Au Portugal, les voyages ne sont "pas possibles" ou "pas autorisés" dans les régions d'Amadora et d'Odivelas et dans certaines zones proches de Sintra (Queluz-Belas, Massamá-Monte Abraão, Agualva-Mira Sintra, Algueirão-Mem Martins, Rio de Mouro et Cacém-São Marcos), de Loures (Camarate, Unhos, Apelação, Sacavém-Pior Velho) et de Lisbonne (Santa-Clara).

En Espagne, les mêmes directives s'appliquent aux districts ("Comarcas") de Segrià, dans la province de Lérida (en Catalogne) et de La Mariña, dans la province de Lugo (Galice).

Au Royaume-Uni, c'est la ville de Leicester (centre) qui est concernée en dépit d'un allègement partiel du confinement décidé la semaine dernière par le gouvernement britannique.

Tout retour éventuel passera par une période de quarantaine et un dépistage obligatoire, rappellent les Affaires étrangères.

Ces deux mesures sont également recommandées pour d'autres zones ou pays classés "orange". C'est le cas de la Bulgarie, de la Croatie, du Luxembourg, de la Roumanie, de la Suède, de la Haute Autriche, de la Moravie-Silésie en République tchèque, de la Silésie en Pologne, de l'Aragon et de la Catalogne en Espagne, de l'Algarve au Portugal et de plusieurs régions de Grande-Bretagne (Midlands, North East et Yorkshire, North West et Irlande du nord).

Les Affaires étrangères n'ont plus modifié leurs avis de voyages depuis lundi.

La Première ministre Sophie Wilmès a annoncé jeudi la mise en ligne prochaine sur le site des Affaires étrangères d'un formulaire numérisé que les personnes revenant de voyages dans des zones rouges ou oranges devront remplir sous peine d'amende. Ce formulaire devra être rempli dans les 48 heures suivant le retour, quel que soit le mode de transport.

Le "Passenger Locator Form" sera obligatoire à partir du 1er août

Le formulaire numérique que toute personne voyageant à l'étranger plus de 48 heures devra remplir sera obligatoire à partir du 1er août, a annoncé jeudi la ministre de la Santé, Maggie De Block. Ce "Passenger Locator Form" vaudra pour tout le monde, indépendamment du moyen de locomotion utilisé.

Mme De Block avait déjà évoqué cette mesure cette semaine et la Première ministre, Sophie Wilmès, l'a confirmée jeudi, à l'issue du Conseil National de Sécurité. Les touristes belges qui reviennent de l'étranger devront remplir le formulaire 48 heures avant leur retour. Les modalités de contrôle ne sont pas encore finalisées. Les autorités procéderont vraisemblablement par échantillon. Une fermeture des frontières pour contrôler les voitures n'est pas à l'ordre du jour.

Au Portugal, les voyages ne sont "pas possibles" ou "pas autorisés" dans les régions d'Amadora et d'Odivelas et dans certaines zones proches de Sintra (Queluz-Belas, Massamá-Monte Abraão, Agualva-Mira Sintra, Algueirão-Mem Martins, Rio de Mouro et Cacém-São Marcos), de Loures (Camarate, Unhos, Apelação, Sacavém-Pior Velho) et de Lisbonne (Santa-Clara).En Espagne, les mêmes directives s'appliquent aux districts ("Comarcas") de Segrià, dans la province de Lérida (en Catalogne) et de La Mariña, dans la province de Lugo (Galice). Au Royaume-Uni, c'est la ville de Leicester (centre) qui est concernée en dépit d'un allègement partiel du confinement décidé la semaine dernière par le gouvernement britannique. Tout retour éventuel passera par une période de quarantaine et un dépistage obligatoire, rappellent les Affaires étrangères. Ces deux mesures sont également recommandées pour d'autres zones ou pays classés "orange". C'est le cas de la Bulgarie, de la Croatie, du Luxembourg, de la Roumanie, de la Suède, de la Haute Autriche, de la Moravie-Silésie en République tchèque, de la Silésie en Pologne, de l'Aragon et de la Catalogne en Espagne, de l'Algarve au Portugal et de plusieurs régions de Grande-Bretagne (Midlands, North East et Yorkshire, North West et Irlande du nord). Les Affaires étrangères n'ont plus modifié leurs avis de voyages depuis lundi. La Première ministre Sophie Wilmès a annoncé jeudi la mise en ligne prochaine sur le site des Affaires étrangères d'un formulaire numérisé que les personnes revenant de voyages dans des zones rouges ou oranges devront remplir sous peine d'amende. Ce formulaire devra être rempli dans les 48 heures suivant le retour, quel que soit le mode de transport.