Samedi dès 8 heures tapantes, les cafés et restaurants belges pourront à nouveau servir de la nourriture et des boissons après des mois de fermeture. Cette réouverture tant attendue s'accompagne néanmoins de nombreuses règles.

Voici ce à quoi on peut s'attendre (bien que l'arrêté ministériel établissant les règles officielles n'ait pas encore été publié) :

  • Les terrasses des établissements horeca pourront être exploitées de 8h00 à 22h00. Le personnel pouvant débarrasser après, le café n'est pas obligé de fermer plus tôt.
  • Comme l'été dernier, les tables devront être séparées d'au moins 1,5 mètre et les convives devront rester assis à table. Si l'on se déplace, y compris pour aller aux toilettes, on doit porter un masque. Le personnel doit aussi porter un masque.

Les plexiglass pas autorisés sur les terrasses

Les gérants d'établissements horeca espéraient installer des plexiglass entre les tables installées sur leurs terrasses afin de les rapprocher l'une de l'autre pour y accueillir plus de clients. Selon le protocole adressé aux professionnels début de semaine, le recous à de tels écrans serait en effet permis. Mais selon le ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne (Open Vld), le nouvel arrêté ministériel l'interdira explicitement. Pour lui il n'y a aucun doute "Les plexiglass ne peuvent être utilisés. Certainement pas à ce moment. Le risque de contamination est trop grand sur les terrasses fermées". Selon lui, si le protocole adressé au secteur évoque l'usage de plexi, c'est parce qu'il a été copié sur celui rédigé l'été dernier. Et si le nouvel arrêté ministériel n'a toujours pas été publié, c'est parce qu'avis a été demandé au Conseil d'Etat, a justifié M. Van Quickenborne.

  • Une table peut accueillir un maximum de quatre personnes. Ces personnes ne doivent pas toutes provenir de la même "bulle". Vous pouvez donc également sortir avec des personnes qui ne sont ni votre contact proche ni dans votre bulle. Cette limite de quatre n'est pas non plus valable si les personnes font partie du même foyer. Dans ce cas vous pourrez être plus nombreux. Par exemple, si vous êtes seul et que vous donnez rendez-vous à des proches qui forment une bulle de 4 personnes, vous pouvez vous asseoir tous ensemble
  • Les cafés et restaurants sont également invités à tracer des limites claires entre les différents groupes de tables, par exemple au moyen de marquages au sol.
  • Le service au bar sera interdit. On ne pourra pas non plus commander soi-même. C'est le serveur qui doit vous servir à votre table.
  • Les clients pourront accéder ponctuellement et brièvement à l'espace intérieur pour utiliser les infrastructures sanitaires, pour accéder à la terrasse ou pour payer.
  • Chaque terrasse peut accueillir jusqu'à 50 personnes au total.
  • Les pubs et les restaurants sont autorisés à servir des boissons alcoolisées même après 20 heures. Toutefois, ils ne peuvent les vendre qu'à ceux qui consomment sur place. Il est interdit de vendre des boissons alcoolisées à emporter.
Getty
© Getty
  • Il est interdit de danser et la musique est limitée à 80 décibels. Ce qui équivaut à une calme musique d'ambiance.
  • Les tables ne peuvent être que partiellement abritées. La terrasse doit être entièrement ouverte sur au moins un côté, peu importe les conditions météorologiques.
  • Le couvre-feu sera lui aussi levé le 8 mai. Néanmoins, il est remplacé par une limitation des rassemblements à trois personnes n'appartenant pas au même foyer entre minuit et 05h00 du matin. Dans les faits, si vous êtes un groupe de quatre l'une des personnes ne pourra plus poursuivre la conversation sur le banc d'en face. Là encore, les seules exceptions sont les grands ménages.
  • Il n'y aura par contre plus d'enregistrement obligatoire. Contrairement à ce qui avait été introduit lors du précédent assouplissement, les clients ne devront plus fournir leurs coordonnées lorsqu'ils se rendent dans un restaurant ou un bar. De nombreux restaurateurs s'étaient plaint que leurs formulaires contenant des données sur les clients n'étaient de toute façon pratiquement jamais demandés par les traceurs de contacts. On demandera cependant aux clients d'eux-mêmes contacter le café ou le restaurant "s'ils tombent malades dans les quatorze jours suivant leur séjour".
Samedi dès 8 heures tapantes, les cafés et restaurants belges pourront à nouveau servir de la nourriture et des boissons après des mois de fermeture. Cette réouverture tant attendue s'accompagne néanmoins de nombreuses règles. Voici ce à quoi on peut s'attendre (bien que l'arrêté ministériel établissant les règles officielles n'ait pas encore été publié) :