Mille euros en plus par an, ça vous tente ? La solution se trouve peut-être à une poignée de kilomètres de chez vous. Tout dépend, en fait, de la commune où vous vivez, de vos revenus et de votre habitation. On parle souvent du taux d'imposition élevé de l'Etat belge. Beaucoup moins des deux principales sources de fiscalité locale qui en dépendent : d'une part la taxe additionnelle à l'impôt des personnes physiques (IPP), d'autre part les centimes additionnels au précompte immobilier, calculés à partir du revenu cadastral. Mises ensemble, elles représentent tout de même en moyenne 88 % des recettes fiscales et parafiscales des communes, comme le relève une récente étude d'ING. Deux denrées ultraprécieuses pour des pouvoirs locaux pressés comme des citrons, mais dont les missions ne cessent de se multiplier. CPAS, zones de secours, pension des agents, infrastructures vieillissantes... Pour faire face à des charges sans précédent, la plupart des communes, obligées de présenter un budget à l'équilibre à l'exercice propre depuis 2014, ont dû revoir leur fiscalité à la hausse.
...