La Vivaldi a conclu ce mercredi à l'aube son programme pour la législature. Le texte s'intitule "Pour une Belgique prospère, solidaire et durable" et comporte 143 pages. Vous pouvez le lire ici dans son intégralité.

Selon l'épure sur laquelle se sont entendus les négociateurs cette nuit, le nouveau gouvernement fédéral va investir 3,3 milliards d'euros au cours de la prochaine législature. Sur ce budget, 2,3 milliards d'euros ont été prévus pour la politique sociale et 1 milliard d'euros pour la sécurité, la justice et la défense. Ce milliard d'euros sera également alloué pour les nouveaux investissements : la numérisation de l'administration, notamment dans le domaine de la justice et de la sécurité, et aux chemins de fer.

Répartis sur l'ensemble des budgets, un peu plus de 2 milliards d'euros sont prévus pour la pension minimale à 1500 euros par mois d'ici la fin de la législature: il s'agirait d'un montant brut, pas net... Cette augmentation a été un point important du programme de nombreux partis à l'approche des élections.

Dans le secteur des soins de santé, une hausse du budget de 2,5% est maintenue afin de réduire principalement la facture du patient. En outre, 1,2 milliard d'euros seront investis dans le secteur la santé mentale. Il serait question de créer 4500 emplois dans ce secteur.

L'accord prévoit également, en matière de justice, une application accélérée de la loi pour des faits tels que les émeutes, les vols à l'étalage, la criminalité de rue, etc. L'objectif est l'exécution toutes les sanctions et de recruter 1600 agents supplémentaires par an, en mettant l'accent sur les agents de quartier.

Le statut d'artiste est bel et bien prévu dans l'accord.

La Vivaldi a conclu ce mercredi à l'aube son programme pour la législature. Le texte s'intitule "Pour une Belgique prospère, solidaire et durable" et comporte 143 pages. Vous pouvez le lire ici dans son intégralité.Selon l'épure sur laquelle se sont entendus les négociateurs cette nuit, le nouveau gouvernement fédéral va investir 3,3 milliards d'euros au cours de la prochaine législature. Sur ce budget, 2,3 milliards d'euros ont été prévus pour la politique sociale et 1 milliard d'euros pour la sécurité, la justice et la défense. Ce milliard d'euros sera également alloué pour les nouveaux investissements : la numérisation de l'administration, notamment dans le domaine de la justice et de la sécurité, et aux chemins de fer.Répartis sur l'ensemble des budgets, un peu plus de 2 milliards d'euros sont prévus pour la pension minimale à 1500 euros par mois d'ici la fin de la législature: il s'agirait d'un montant brut, pas net... Cette augmentation a été un point important du programme de nombreux partis à l'approche des élections. Dans le secteur des soins de santé, une hausse du budget de 2,5% est maintenue afin de réduire principalement la facture du patient. En outre, 1,2 milliard d'euros seront investis dans le secteur la santé mentale. Il serait question de créer 4500 emplois dans ce secteur.L'accord prévoit également, en matière de justice, une application accélérée de la loi pour des faits tels que les émeutes, les vols à l'étalage, la criminalité de rue, etc. L'objectif est l'exécution toutes les sanctions et de recruter 1600 agents supplémentaires par an, en mettant l'accent sur les agents de quartier.Le statut d'artiste est bel et bien prévu dans l'accord.