Sur les quelque 30.000 véhicules contrôlés, 1.222 procès-verbaux avec perception immédiate des amendes ont été dressés par les agents. En outre, les 50 policiers mobilisés pour cette opération ont intercepté 66 véhicules, et ont retiré le permis de conduire de huit conducteurs. Les contrôles par radars fixes ont en outre mené à l'établissement de 506 autres procès-verbaux. Une nouvelle vague de contrôle de vitesse devrait avoir lieu le 23 avril dans le pays, mais il s'agit cette fois d'une initiative nationale uniquement.

Sur les quelque 30.000 véhicules contrôlés, 1.222 procès-verbaux avec perception immédiate des amendes ont été dressés par les agents. En outre, les 50 policiers mobilisés pour cette opération ont intercepté 66 véhicules, et ont retiré le permis de conduire de huit conducteurs. Les contrôles par radars fixes ont en outre mené à l'établissement de 506 autres procès-verbaux. Une nouvelle vague de contrôle de vitesse devrait avoir lieu le 23 avril dans le pays, mais il s'agit cette fois d'une initiative nationale uniquement.