Selon l'étude Social Attitudes to Road Traffic Risk in Europe (http://www.attitudes-roadsafety.eu/), 17% des conducteurs belges ne semblent pas conscient des risques encourus sur la route après avoir bu, contre une moyenne de 8% à l'échelle européenne. A ce sujet ils appellent à plus de prudence après un verre, mais n'estiment pas que conduire sous influence peut constituer un danger. La consommation d'alcool au volant au dessus de la norme autorisée concerne 26% de la population belge. 15 % d'excès sont recensés à ce sujet en moyenne en Europe.

La vitesse non plus ne fait pas peur aux automobilistes belges. 51% des personnes interrogées admettent que leur entourage dépasse la limite autorisée de plus ou moins 20km/h dans les quartiers résidentiels. En cause ? La peur du contrôle routier est minime dans l'esprit du conducteur.

Violaine Krebs (stg) avec Belga

Selon l'étude Social Attitudes to Road Traffic Risk in Europe (http://www.attitudes-roadsafety.eu/), 17% des conducteurs belges ne semblent pas conscient des risques encourus sur la route après avoir bu, contre une moyenne de 8% à l'échelle européenne. A ce sujet ils appellent à plus de prudence après un verre, mais n'estiment pas que conduire sous influence peut constituer un danger. La consommation d'alcool au volant au dessus de la norme autorisée concerne 26% de la population belge. 15 % d'excès sont recensés à ce sujet en moyenne en Europe. La vitesse non plus ne fait pas peur aux automobilistes belges. 51% des personnes interrogées admettent que leur entourage dépasse la limite autorisée de plus ou moins 20km/h dans les quartiers résidentiels. En cause ? La peur du contrôle routier est minime dans l'esprit du conducteur. Violaine Krebs (stg) avec Belga