"Ce n'est encore qu'à l'état très embryonnaire", commentait-on jeudi dans l'entourage du secrétaire d'État. La mesure bénéficierait aux personnes qui recevraient l'ordre de leur médecin de faire davantage d'exercices physiques. Les personnes en surpoids pourraient également bénéficier de la mesure, selon De Lille. La mesure s'inspire de Strasbourg où un régime similaire est d'application depuis septembre dernier.

Avec Belga

"Ce n'est encore qu'à l'état très embryonnaire", commentait-on jeudi dans l'entourage du secrétaire d'État. La mesure bénéficierait aux personnes qui recevraient l'ordre de leur médecin de faire davantage d'exercices physiques. Les personnes en surpoids pourraient également bénéficier de la mesure, selon De Lille. La mesure s'inspire de Strasbourg où un régime similaire est d'application depuis septembre dernier. Avec Belga