"Ces résultats, qui viennent de nous parvenir, confirment ceux des analyses de l'air, du sol et des végétaux. Il n'y a eu aucune pollution spécifique, ni aucun pic de pollution lors du passage du 'nuage de Rouen'. En outre, aucune présence d'hydrocarbure n'a été décelée dans l'eau et la présence de métaux affichait des valeurs normales", a précisé Elio Di Rupo.

Le rapport final de l'ISSeP, l'Institut Scientifique de Service Public pour la surveillance de l'environnement en Wallonie, est attendu dans les jours à venir et "il sera rendu public", a-t-il ajouté.

Par ailleurs, la Wallonie n'a pas été sollicitée par la France dans le cadre de l'enquête sanitaire qu'elle a décidé de lancer, a encore affirmé le ministre-président. "Au vu des résultats des analyses, il ne nous semble pas opportun de mener ce type d'enquête chez nous", a-t-il conclu.