"Je n'ai dormi que deux heures...", a-t-elle confié, émue, avant de prononcer son discours.

"Enfin! Enfin, nous allons donner à la Belgique - à notre pays - un gouvernement solide qui détient une majorité en son sein", a-t-elle déclaré. "Devant nous, il y a un projet. Un projet équilibré qui répond aux grandes préoccupations de notre société. L'accord du nouveau gouvernement fédéral est résolument tourné vers l'avenir, vers le progrès. Il est positif et solidaire."

Sophie Wilmès et les militants du MR ont également salué le travail des ministres du gouvernement sortant.

"Je n'oublie évidemment pas Alexander De Croo. Notre futur Première ministre... euh Premier ministre", a-t-elle ajouté dans un nouveau lapsus en cette journée d'annonce de l'accord du nouveau gouvernement. "Il mérite toute notre confiance pour assumer ce nouveau rôle de capitaine."

"On ne va pas se mentir: il ne sera pas toujours simple de mettre d'accord 7 partis. Les fondations de la confiance sont pourtant là. Elle doit maintenant continuer de se construire de jour en jour."

"Mais, ces derniers mots en tant que Première ministre, je veux surtout vous les adresser. Vous qui êtes dans cette salle. Mais aussi et plus généralement, m'adresser à tous les Belges. Je veux vous dire: 'Merci'. Merci du fond du coeur. Merci à vous pour votre courage même dans les moments les plus difficiles. Vous m'avez portée."

"Je n'ai dormi que deux heures...", a-t-elle confié, émue, avant de prononcer son discours. "Enfin! Enfin, nous allons donner à la Belgique - à notre pays - un gouvernement solide qui détient une majorité en son sein", a-t-elle déclaré. "Devant nous, il y a un projet. Un projet équilibré qui répond aux grandes préoccupations de notre société. L'accord du nouveau gouvernement fédéral est résolument tourné vers l'avenir, vers le progrès. Il est positif et solidaire." Sophie Wilmès et les militants du MR ont également salué le travail des ministres du gouvernement sortant. "Je n'oublie évidemment pas Alexander De Croo. Notre futur Première ministre... euh Premier ministre", a-t-elle ajouté dans un nouveau lapsus en cette journée d'annonce de l'accord du nouveau gouvernement. "Il mérite toute notre confiance pour assumer ce nouveau rôle de capitaine." "On ne va pas se mentir: il ne sera pas toujours simple de mettre d'accord 7 partis. Les fondations de la confiance sont pourtant là. Elle doit maintenant continuer de se construire de jour en jour." "Mais, ces derniers mots en tant que Première ministre, je veux surtout vous les adresser. Vous qui êtes dans cette salle. Mais aussi et plus généralement, m'adresser à tous les Belges. Je veux vous dire: 'Merci'. Merci du fond du coeur. Merci à vous pour votre courage même dans les moments les plus difficiles. Vous m'avez portée."