Celle-ci est destinée aux citoyens belges mais aussi aux candidats aux élections 2018 et 2019, ainsi qu'aux gouvernements. La pétition fait suite à une carte blanche qui était parue le même jour dans l'Echo, signée par des citoyens, scientifiques, artistes etc. afin de réclamer la reconnaissance de l'état d'urgence environnemental.

Inertie

"Selon les scientifiques, nous avons jusqu'à 2020 pour faire plafonner puis faire diminuer la courbe des émissions de gaz à effet de serre. Il faudra ensuite presque doubler les efforts prévus d'ici à 2030, et atteindre zéro émissions nettes en 2050", soulignent les initiateurs de la pétition dans un communiqué. Mais actuellement, "l'inertie domine", regrettent-ils.

L'objectif est d'atteindre les 100.000 signatures afin d'avoir plus de poids lors des prochaines élections. Outre la pétition, ils appellent les citoyens à rejoindre le mouvement "Rise for the climate" les samedis 6 octobre et 3 novembre à midi, place du Luxembourg à Bruxelles et le dimanche 2 décembre, lors de la journée d'action nationale "Claim the climate" organisée par Climate Express et la Coalition Climat.