En moyenne, quelque 14% des membres du personnel et 20% des résidents y sont positifs, a ajouté le ministre en charge de l'approvisionnement de matériel destiné à lutter contre le virus. Quelque 200.000 tests seront réalisés dans les maisons de repos dans les trois prochaines semaines, a-t-il aussi avancé.

"Tous les kits (de tests) déposés n'ont pas encore été appliqués. Les Régions se chargent en effet de la coordination avec les médecins sur le terrain et définissent les maisons à tester en priorité", a ajouté M. De Backer."Les résultats, dès qu'ils sont connus, repartent vers les médecins prescripteurs ou traitant qui informent alors le résident ou le membre de personnel."

Dans les deux à trois semaines à venir, quelque 200.000 tests seront effectués dans les maisons de repos, soit 67.000 en Wallonie, 121.000 en Flandre et 20.000 à Bruxelles. Des tests sont également prévus pour la communauté germanophone.

La députée Catherine Fonck (cdH) a fait remarquer que les tests prévus ne couvriraient pas les besoins, évoquant 130.000 tests pour la Wallonie. "Les 200.000 tests annoncés seront insuffisants, selon fédération maison de repos", a aussi relevé Sophie Rohonyi (DéFI). "Je reçois encore des signaux de maisons de repos qui n'ont pas encore de tests", a renchéri Nawal Farih (CD&V).

En moyenne, quelque 14% des membres du personnel et 20% des résidents y sont positifs, a ajouté le ministre en charge de l'approvisionnement de matériel destiné à lutter contre le virus. Quelque 200.000 tests seront réalisés dans les maisons de repos dans les trois prochaines semaines, a-t-il aussi avancé."Tous les kits (de tests) déposés n'ont pas encore été appliqués. Les Régions se chargent en effet de la coordination avec les médecins sur le terrain et définissent les maisons à tester en priorité", a ajouté M. De Backer."Les résultats, dès qu'ils sont connus, repartent vers les médecins prescripteurs ou traitant qui informent alors le résident ou le membre de personnel." Dans les deux à trois semaines à venir, quelque 200.000 tests seront effectués dans les maisons de repos, soit 67.000 en Wallonie, 121.000 en Flandre et 20.000 à Bruxelles. Des tests sont également prévus pour la communauté germanophone. La députée Catherine Fonck (cdH) a fait remarquer que les tests prévus ne couvriraient pas les besoins, évoquant 130.000 tests pour la Wallonie. "Les 200.000 tests annoncés seront insuffisants, selon fédération maison de repos", a aussi relevé Sophie Rohonyi (DéFI). "Je reçois encore des signaux de maisons de repos qui n'ont pas encore de tests", a renchéri Nawal Farih (CD&V).