Des produits locaux seront cultivés dans cette ferme de 3.000 m2: choux de Bruxelles, asperges, chicons, champignons, salades, épinards ou encore poireaux. Elle alimentera un nouveau restaurant ainsi qu'un magasin. Le projet, développé par la société ABATAN, gestionnaire du site, est subsidié par la Région bruxelloise et le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER). Le tout devrait être opérationnel mi-2014.

Le projet global de développement des abattoirs d'Anderlecht ambitionne le réaménagement des activités des abattoirs d'Anderlecht sur le site, en l'ouvrant sur le quartier de Cureghem. "Notre site est l'endroit idéal: là où tradition et savoir-faire sont préservés et continuellement développés", se réjouit Joris Tiebout, administrateur délégué d'ABATAN. "Grâce à la production locale de légumes, le lien direct entre producteurs et consommateurs sera davantage renforcé."

Le développement de l'agriculture et de l'alimentation durable pourrait créer 7.775 emplois en Région de Bruxelles-Capitale, d'après une étude des facultés Saint-Louis et du bureau d'études Greenloop. Ces emplois seraient principalement destinés aux Bruxellois, jeunes et peu qualifiés.

Avec Belga

Des produits locaux seront cultivés dans cette ferme de 3.000 m2: choux de Bruxelles, asperges, chicons, champignons, salades, épinards ou encore poireaux. Elle alimentera un nouveau restaurant ainsi qu'un magasin. Le projet, développé par la société ABATAN, gestionnaire du site, est subsidié par la Région bruxelloise et le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER). Le tout devrait être opérationnel mi-2014. Le projet global de développement des abattoirs d'Anderlecht ambitionne le réaménagement des activités des abattoirs d'Anderlecht sur le site, en l'ouvrant sur le quartier de Cureghem. "Notre site est l'endroit idéal: là où tradition et savoir-faire sont préservés et continuellement développés", se réjouit Joris Tiebout, administrateur délégué d'ABATAN. "Grâce à la production locale de légumes, le lien direct entre producteurs et consommateurs sera davantage renforcé." Le développement de l'agriculture et de l'alimentation durable pourrait créer 7.775 emplois en Région de Bruxelles-Capitale, d'après une étude des facultés Saint-Louis et du bureau d'études Greenloop. Ces emplois seraient principalement destinés aux Bruxellois, jeunes et peu qualifiés. Avec Belga