Le laboratoire pharmaceutique basé à Liège a démarré la production de dizaines de milliers de tests et prévoit de passer à la vitesse supérieure pour atteindre le rythme d'un million par mois.

Selon son fondateur et PDG, Jean-Claude Havaux, le diagnostic ne prend pas plus de 10 minutes et "la sensibilité est de 100%, c'est-à-dire que tous les patients qui ont des anticorps anti-Covid, on les voit avec notre test". Il évalue sa fiabilité à 97%.

Les tests sérologiques sont cruciaux dans la stratégie de lutte contre la pandémie et de déconfinement en ce qu'ils permettent d'identifier qui a été infecté, et par conséquent immunisé, au moins pour un certain temps, et peut donc retourner travailler sans exposer les autres.

Ces tests sont particulièrement utiles aux soignants qui sont en première ligne dans la lutte contre le nouveau coronavirus, bien que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ait mis en garde contre le fait que la présence d'anticorps ne garantit pas que le porteur est immunisé et, s'il l'est, que cette immunité est durable.

Kenzo Tribouillard / AFP
© Kenzo Tribouillard / AFP

Les tests sérologiques développés par ZenTech permettent de tester la présence de deux immunoglobulines, les immunoglobulines G (IgG) et M (IgM). "L'IgM est la réponse immunitaire directe par rapport à un élément. Ici, le Covid-19. Les IgG seront la réponse secondaire que l'on va plutôt qualifier d'une réponse mémoire par rapport au virus", explique Luc Voorn, chargé des relations clients chez ZenTech.

La biotech compte commercialiser ses tests uniquement auprès des professionnels de santé. "Notre position est claire: ce test ne peut être utilisé que par des personnes du domaine médical, qui sont formées et surtout qui peuvent analyser les résultats. Nous ne voulons pas et nous ne préconisons pas que ces tests soient utilisés par n'importe qui. Ce n'est pas un test de grossesse, c'est vraiment assez complexe pour le faire et pour interpréter les résultats", a précisé le PDGJean-Claude Havaux.

Le laboratoire pharmaceutique basé à Liège a démarré la production de dizaines de milliers de tests et prévoit de passer à la vitesse supérieure pour atteindre le rythme d'un million par mois. Selon son fondateur et PDG, Jean-Claude Havaux, le diagnostic ne prend pas plus de 10 minutes et "la sensibilité est de 100%, c'est-à-dire que tous les patients qui ont des anticorps anti-Covid, on les voit avec notre test". Il évalue sa fiabilité à 97%.Les tests sérologiques sont cruciaux dans la stratégie de lutte contre la pandémie et de déconfinement en ce qu'ils permettent d'identifier qui a été infecté, et par conséquent immunisé, au moins pour un certain temps, et peut donc retourner travailler sans exposer les autres. Ces tests sont particulièrement utiles aux soignants qui sont en première ligne dans la lutte contre le nouveau coronavirus, bien que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ait mis en garde contre le fait que la présence d'anticorps ne garantit pas que le porteur est immunisé et, s'il l'est, que cette immunité est durable. Les tests sérologiques développés par ZenTech permettent de tester la présence de deux immunoglobulines, les immunoglobulines G (IgG) et M (IgM). "L'IgM est la réponse immunitaire directe par rapport à un élément. Ici, le Covid-19. Les IgG seront la réponse secondaire que l'on va plutôt qualifier d'une réponse mémoire par rapport au virus", explique Luc Voorn, chargé des relations clients chez ZenTech. La biotech compte commercialiser ses tests uniquement auprès des professionnels de santé. "Notre position est claire: ce test ne peut être utilisé que par des personnes du domaine médical, qui sont formées et surtout qui peuvent analyser les résultats. Nous ne voulons pas et nous ne préconisons pas que ces tests soient utilisés par n'importe qui. Ce n'est pas un test de grossesse, c'est vraiment assez complexe pour le faire et pour interpréter les résultats", a précisé le PDGJean-Claude Havaux.