En 2021, la température moyenne a été de 10,7°C, pour une valeur normale de 11°C. Le mois d'avril, avec 7,3°C de moyenne, est le plus froid de la période de référence actuelle (1991-2020). Il faut remonter à 1986 pour trouver une valeur inférieure. Et durant l'année, la température n'a pas dépassé 29,5°C, soit la température la plus basse de la période de référence. Il faut remonter à 1988 pour trouver une valeur inférieure. Aucune vague de chaleur n'a été enregistrée, ce qui met fin à une série de six années marquée par ce phénomène.

L'année écoulée se caractérise par une grande humidité: 2021 est la troisième année la plus humide de la période de référence. Un nouveau record a été établi au mois de juillet avec 166,5 mm de précipitations. Et si l'on cumule les trois mois d'été, un record absolu, soit depuis 1833, est battu avec 410,7 mm de précipitations. Le cumul le plus important a été mesuré le 14 juillet, l'une des journées des dramatiques inondations qui ont touché le pays.

La durée totale d'insolation -1589 heures et 57 minutes- a été proche de la valeur normale -1603 heures et 40 minutes- mais, fait remarquable, avril, juin, et septembre ont été plus ensoleillés que juillet et août.

Le vent a été particulièrement faible avec une vitesse moyenne de 3,3 m/s pour une normale de 3,5 m/s.

L'année commence par un record de chaleur

La température a atteint 13,7 ° Celsius, samedi à 13 heures 40 à Uccle, ce qui fait déjà de ce premier janvier le plus chaud de l'histoire depuis le début des mesures, ont annoncés les présentateurs météo David Dehenauw et Frank Deboosere sur Twitter.

Le précédent record, 13,6 °, avait été établi le 1 janvier 2012.

Depuis quelques jours, les records de températures quotidiens se succèdent. La nouvelle marque pour un premier janvier pourrait encore évoluer au cours de l'après-midi.

En 2021, la température moyenne a été de 10,7°C, pour une valeur normale de 11°C. Le mois d'avril, avec 7,3°C de moyenne, est le plus froid de la période de référence actuelle (1991-2020). Il faut remonter à 1986 pour trouver une valeur inférieure. Et durant l'année, la température n'a pas dépassé 29,5°C, soit la température la plus basse de la période de référence. Il faut remonter à 1988 pour trouver une valeur inférieure. Aucune vague de chaleur n'a été enregistrée, ce qui met fin à une série de six années marquée par ce phénomène. L'année écoulée se caractérise par une grande humidité: 2021 est la troisième année la plus humide de la période de référence. Un nouveau record a été établi au mois de juillet avec 166,5 mm de précipitations. Et si l'on cumule les trois mois d'été, un record absolu, soit depuis 1833, est battu avec 410,7 mm de précipitations. Le cumul le plus important a été mesuré le 14 juillet, l'une des journées des dramatiques inondations qui ont touché le pays. La durée totale d'insolation -1589 heures et 57 minutes- a été proche de la valeur normale -1603 heures et 40 minutes- mais, fait remarquable, avril, juin, et septembre ont été plus ensoleillés que juillet et août. Le vent a été particulièrement faible avec une vitesse moyenne de 3,3 m/s pour une normale de 3,5 m/s.L'année commence par un record de chaleurLa température a atteint 13,7 ° Celsius, samedi à 13 heures 40 à Uccle, ce qui fait déjà de ce premier janvier le plus chaud de l'histoire depuis le début des mesures, ont annoncés les présentateurs météo David Dehenauw et Frank Deboosere sur Twitter.Le précédent record, 13,6 °, avait été établi le 1 janvier 2012. Depuis quelques jours, les records de températures quotidiens se succèdent. La nouvelle marque pour un premier janvier pourrait encore évoluer au cours de l'après-midi.