Lors des perquisitions réalisées, 151 kilos de cocaïne ont été découverts dans un appartement à Bruxelles. Cette quantité représente une valeur marchande de 5,285 millions d'euros. L'appui de chiens entraînés à détecter l'argent a en outre permis de mettre la main, à diverses adresses, sur une somme globale de plus d'un million d'euros en petites coupures.

Les personnes arrêtées sont bien connues de la justice. L'enquête a notamment nécessité l'utilisation de méthodes particulières de recherche et l'appui des unités spéciales. Le contexte social et l'évolution de ce type de criminalité nécessitent un degré croissant d'expertise et de professionnalisme des services qui y sont confrontés.