Parmi les électeurs qui ont voté pour le PS en 2012 (lors des communales) ou 2014 (lors des dernières législatives), 14,5% pensent voter moins facilement pour le PS aux prochaines élections si Elio Di Rupo reste président, tandis que 35,5% affirment qu'ils ne voteront de toute façon plus pour le PS quoi qu'il arrive. En cas de retrait d'Elio Di Rupo, Paul Magnette est le "prince héritier" le plus plébiscité, avec 59% des sondés qui citent son nom, ajoutent les titres de Sudpresse. Une majorité des électeurs socialistes refuse l'idée d'une cure d'opposition, révèle encore le sondage. Pour 2019, 57,5% soutiennent une alliance avec Ecolo et 44% avec le PTB. Le cdH et le MR sont massivement rejetés.

Parmi les électeurs qui ont voté pour le PS en 2012 (lors des communales) ou 2014 (lors des dernières législatives), 14,5% pensent voter moins facilement pour le PS aux prochaines élections si Elio Di Rupo reste président, tandis que 35,5% affirment qu'ils ne voteront de toute façon plus pour le PS quoi qu'il arrive. En cas de retrait d'Elio Di Rupo, Paul Magnette est le "prince héritier" le plus plébiscité, avec 59% des sondés qui citent son nom, ajoutent les titres de Sudpresse. Une majorité des électeurs socialistes refuse l'idée d'une cure d'opposition, révèle encore le sondage. Pour 2019, 57,5% soutiennent une alliance avec Ecolo et 44% avec le PTB. Le cdH et le MR sont massivement rejetés.