"La ceinture était crédible, avec des fils, un détonateur et une substance ayant la même intensité que de vrais explosifs", commente le passager mystère de manière anonyme dans le quotidien. "Lorsque j'ai été fouillé, je me suis fait passer pour un passager étranger qui ne parlait pas le néerlandais.

L'individu a prétendu qu'il portait un équipement en lien avec son mal de dos. "A ma grande surprise, j'ai été autorisé à poursuivre ma route." Et ce n'est pas tout. "Le même jour, j'ai pu contourner par deux fois la sécurité avec un faux badge du personnel et j'ai pu passer avec un couteau sans me faire remarquer", dit encore le passager mystère.

"La ceinture était crédible, avec des fils, un détonateur et une substance ayant la même intensité que de vrais explosifs", commente le passager mystère de manière anonyme dans le quotidien. "Lorsque j'ai été fouillé, je me suis fait passer pour un passager étranger qui ne parlait pas le néerlandais. L'individu a prétendu qu'il portait un équipement en lien avec son mal de dos. "A ma grande surprise, j'ai été autorisé à poursuivre ma route." Et ce n'est pas tout. "Le même jour, j'ai pu contourner par deux fois la sécurité avec un faux badge du personnel et j'ai pu passer avec un couteau sans me faire remarquer", dit encore le passager mystère.