Le jeune garçon mesure 1m70, a des cheveux bouclés bruns et des yeux bruns. Son visage est caractérisé par de petites blessures sur le front. Brahim Bakkali s'exprime probablement en arabe. La disparition du jeune garçon n'a été signalée qu'en fin d'après-midi vendredi. "C'est le centre d'accueil Minor-Ndako, contacté vendredi par l'Office des Etrangers pour accueillir l'enfant, qui a lancé l'alerte après avoir reçu, vers 15h00, un mail administratif l'informant que Brahim Bakali avait disparu", indique Dirk Depover, porte-parole de Child Focus. "En collaboration avec Child Focus, le centre a alors prévenu la police, qui prend l'affaire très au sérieux et a ouvert une enquête", ajoute-t-il.

Toutes les personnes susceptibles d'apporter des informations sur cette disparition sont invitées à prendre contact avec Child Focus via le numéro de téléphone 116.000. En 2016, il y a eu en Belgique 116 signalements de disparition de Mena, soit trois fois plus qu'en 2015. "Certains affirment qu'il s'agit en fait de personnes qui se font passer pour des mineurs afin d'être davantage protégé d'un point de vue juridique. Mais, dans les faits, il y a parmi elles de nombreux enfants et ceux-ci méritent la même attention que des enfants d'origine belge", souligne M. Depover.

Le jeune garçon mesure 1m70, a des cheveux bouclés bruns et des yeux bruns. Son visage est caractérisé par de petites blessures sur le front. Brahim Bakkali s'exprime probablement en arabe. La disparition du jeune garçon n'a été signalée qu'en fin d'après-midi vendredi. "C'est le centre d'accueil Minor-Ndako, contacté vendredi par l'Office des Etrangers pour accueillir l'enfant, qui a lancé l'alerte après avoir reçu, vers 15h00, un mail administratif l'informant que Brahim Bakali avait disparu", indique Dirk Depover, porte-parole de Child Focus. "En collaboration avec Child Focus, le centre a alors prévenu la police, qui prend l'affaire très au sérieux et a ouvert une enquête", ajoute-t-il. Toutes les personnes susceptibles d'apporter des informations sur cette disparition sont invitées à prendre contact avec Child Focus via le numéro de téléphone 116.000. En 2016, il y a eu en Belgique 116 signalements de disparition de Mena, soit trois fois plus qu'en 2015. "Certains affirment qu'il s'agit en fait de personnes qui se font passer pour des mineurs afin d'être davantage protégé d'un point de vue juridique. Mais, dans les faits, il y a parmi elles de nombreux enfants et ceux-ci méritent la même attention que des enfants d'origine belge", souligne M. Depover.