Le dispositif, dont la capacité atteindra environ 1.000 tests par jour, sera installé à l'extérieur du terminal de l'aéroport, au niveau des départs. Il permettra d'effectuer un test PCR (nasal) et les analyses seront réalisées sur place. Pour les voyageurs en partance, il sera possible d'obtenir les résultats dans un délai de trois heures ou dans un délai de neuf heures en moyenne, précise une porte-parole.

La première option "résultats rapides" coûtera 135 euros, contre 67 euros pour la seconde. Les passagers arrivant d'une zone rouge et qui doivent être testés, pourront le faire au prix fixé par l'Inami soit, 46,81 euros. "La santé publique est une priorité absolue pour Brussels Airport depuis le début de la crise du coronavirus. C'est pourquoi, nous avons décidé d'aller plus loin en offrant la possibilité d'effectuer un test Covid-19 dans un laboratoire mobile à l'aéroport", indique Arnaud Feist, CEO de Brussels Airport Company.

Le dispositif, dont la capacité atteindra environ 1.000 tests par jour, sera installé à l'extérieur du terminal de l'aéroport, au niveau des départs. Il permettra d'effectuer un test PCR (nasal) et les analyses seront réalisées sur place. Pour les voyageurs en partance, il sera possible d'obtenir les résultats dans un délai de trois heures ou dans un délai de neuf heures en moyenne, précise une porte-parole. La première option "résultats rapides" coûtera 135 euros, contre 67 euros pour la seconde. Les passagers arrivant d'une zone rouge et qui doivent être testés, pourront le faire au prix fixé par l'Inami soit, 46,81 euros. "La santé publique est une priorité absolue pour Brussels Airport depuis le début de la crise du coronavirus. C'est pourquoi, nous avons décidé d'aller plus loin en offrant la possibilité d'effectuer un test Covid-19 dans un laboratoire mobile à l'aéroport", indique Arnaud Feist, CEO de Brussels Airport Company.