Un foyer entre deux cultures (en images)

Un foyer entre deux cultures (en images)
© Mashid Mohadjerin

La série de photos complète est exposée au IKEA d'Anderlecht jusqu'au 4 août.

Nizabat, 33 ans, marié, un enfant, originaire du Pakistan, première génération © Mashid Mohadjerin

"Mon chez-moi, c'est ma famille. C'est l'endroit où je vis et où je passe du temps avec ma femme et ma fille. C'est essentiel pour s'apaiser".

Un foyer entre deux cultures © Mashid Mohadjerin

Stanislava, 43 ans, mariée avec des enfants, Pologne, première génération © Mashid Mohadjerin

"J'aime inviter des amis: bavarder, boire, rire. Et entre-temps, les enfants jouent ensemble"

Ramzi, 27 ans, célibataire, Tunisie, seconde génération © Mashid Mohadjerin

"Je suis entrepreneur, je suis très actif, je vais réussir. Mon logement, c'est l'endroit où je trouve le calme"

Yulia, 27 ans, vit avec son compagnon, vient de Russie, première génération © Mashid Mohadjerin

"Au début, j'ai essayé de repousser ma culture russe, mais ça n'allait pas. Maintenant, je comprends que les deux cultures peuvent parfaitement se marier".

Un foyer entre deux cultures © Mashid Mohadjerin

Iglesias, 35 ans, mariée, 3 enfants, Congo, première génération © Mashid Mohadjerin

"Nos 3 filles tranforment notre logement en chez-nous. Je mets des fleurs en plastique partout, parce que pour l'instant je n'ai pas d'argent pour en acheter de vraies. Mais un jour, j'en aurai!"

Un foyer entre deux cultures © Mashid Mohadjerin

Un foyer entre deux cultures © Mashid Mohadjerin