S'adressant à trois hommes dont les visages ont été floutés, celui qui est présenté comme étant Abou Bakr al-Baghdadi, cite dans cette rare vidéo le nom d'un Belge qui aurait occupé un poste important chargé des médias au sein du groupe terroriste. "Abou Bakr al-Baghdadi cite nommément plusieurs figures qui ont joué un rôle majeur dans l'établissement de l'EI", commente l'expert en terrorisme Pieter Van Ostaeyen. "Il fait aussi référence au nom d'un Belge, qui a joué un rôle majeur dans le département des médias de l'EI. Le fait que le chef de l'EI le cite signifie qu'il était devenu une figure importante".

Le combattant étranger belge est décédé depuis lors, sans que l'expert ne puisse se prononcer sur les circonstances de son décès. "Il se peut qu'il s'agisse d'un étudiant d'Anvers qui a gravi les échelons au sein du département en charge des médias de l'EI. Mais je ne peux pas le certifier", poursuit l'expert.

La date à laquelle la vidéo de propagande a été filmée n'est pas connue, ni le lieu de tournage. Celui qui est présumé être Abou Bakr al-Baghdadi, assis en tailleur et portant une longue barbe grise teinte au henné, y évoque les attentats pour la fête de Pâques contre des églises et des hôtels au Sri Lanka, le 21 avril.

Le dernier message attribué à Abou Bakr al-Baghdadi était un enregistrement audio diffusé en août 2018, mais sa dernière apparition publique date de 2014 à Mossoul, dans le nord de l'Irak, où il avait proclamé son "califat".