Malgré tout, le risque d'un dépassement du seuil européen de 180 µg/m³ n'est pas élevé, selon les dernières prévisions de cette cellule.

L'ozone, qui se forme à partir d'autres polluants issus en grande partie du trafic automobile, se crée grâce à l'action des rayons UV du soleil, lors de journées chaudes, ce qui faisait craindre des concentrations élevées durant cette semaine.

Malgré tout, le risque d'un dépassement du seuil européen de 180 µg/m³ n'est pas élevé, selon les dernières prévisions de cette cellule. L'ozone, qui se forme à partir d'autres polluants issus en grande partie du trafic automobile, se crée grâce à l'action des rayons UV du soleil, lors de journées chaudes, ce qui faisait craindre des concentrations élevées durant cette semaine.