Cela suit un accord social conclu en novembre dernier avec les secteurs du social et non-marchand. Le gouvernement flamand s'est engagé à dégager chaque année 577 millions d'euros, dont 412 pour augmenter le pouvoir d'achat des travailleurs de ces secteurs.

Sur ce premier volet, les employeurs et syndicats ont atteint un accord en décembre. Dans le privé, cela prendra entre autres la forme d'un chèque consommation. Selon le ministre Beke, 105.000 personnes recevront d'ici fin mars leur chèque.

Son montant dépend de l'ancienneté et du temps de travail. Le ministre CD&V parle d'une "revalorisation structurelle des métiers des soins".

Cela suit un accord social conclu en novembre dernier avec les secteurs du social et non-marchand. Le gouvernement flamand s'est engagé à dégager chaque année 577 millions d'euros, dont 412 pour augmenter le pouvoir d'achat des travailleurs de ces secteurs. Sur ce premier volet, les employeurs et syndicats ont atteint un accord en décembre. Dans le privé, cela prendra entre autres la forme d'un chèque consommation. Selon le ministre Beke, 105.000 personnes recevront d'ici fin mars leur chèque. Son montant dépend de l'ancienneté et du temps de travail. Le ministre CD&V parle d'une "revalorisation structurelle des métiers des soins".