La démission de Yannick Dhondt, 23 ans, de "Jong N-VA" est évoquée mercredi dans de Gazet van Antwerpen, Het Belang van Limburg, Het Nieuwsblad et De Standaard.

L'intéressé explique qu'il n'avait pas l'intention de "manquer de respect à un certain groupe de personnes". "Les réactions sur cette page étaient de l'humour, mais je reconnais à présent mon erreur. Si j'ai offensé certaines personnes, je m'en excuse", a réagi le jeune homme mardi sur Facebook, après sa démission.

Yannick Dhondt faisait référence au commentaire "Nate ­Higgers" (qui inverse les initiales des mots "Hate Niggers") posté sous un message à connotation raciste sur la page satirique "Vlaams Belang Mexico", et qu'il qualifie donc de "blague". Il y a an environ, ce même jeune membre de la N-VA avait aussi posté le message "Hitler did nothing wrong" ("Hitler n'a rien fait de mal", NDLR) en réaction à une publication sur Facebook du Comac, le mouvement des jeunes adhérents au PVDA, pendant flamand du PTB.

M. Dhondt était, jusqu'il y a peu, membre du groupe d'extrême droite flamand Schild & Vrienden, avec lequel il a pris ses distances après la diffusion du reportage de la VRT faisant état de propos racistes, sexistes, antisémites et homophobes au sein du mouvement.

La démission de Yannick Dhondt, 23 ans, de "Jong N-VA" est évoquée mercredi dans de Gazet van Antwerpen, Het Belang van Limburg, Het Nieuwsblad et De Standaard. L'intéressé explique qu'il n'avait pas l'intention de "manquer de respect à un certain groupe de personnes". "Les réactions sur cette page étaient de l'humour, mais je reconnais à présent mon erreur. Si j'ai offensé certaines personnes, je m'en excuse", a réagi le jeune homme mardi sur Facebook, après sa démission. Yannick Dhondt faisait référence au commentaire "Nate ­Higgers" (qui inverse les initiales des mots "Hate Niggers") posté sous un message à connotation raciste sur la page satirique "Vlaams Belang Mexico", et qu'il qualifie donc de "blague". Il y a an environ, ce même jeune membre de la N-VA avait aussi posté le message "Hitler did nothing wrong" ("Hitler n'a rien fait de mal", NDLR) en réaction à une publication sur Facebook du Comac, le mouvement des jeunes adhérents au PVDA, pendant flamand du PTB. M. Dhondt était, jusqu'il y a peu, membre du groupe d'extrême droite flamand Schild & Vrienden, avec lequel il a pris ses distances après la diffusion du reportage de la VRT faisant état de propos racistes, sexistes, antisémites et homophobes au sein du mouvement.