Si sa nomination est confirmée, Antonio Di Santo, ancien président des métallos de la FGTB Hainaut-Namur, terminera le mandat de Laurent Levêque, son prédécesseur, et occupera cette fonction jusqu'en 2021.

Fin septembre, l'ancien président du CA, étiqueté socialiste, a en effet été désigné chef de cabinet de la vice-présidente du gouvernement wallon, Christie Morreale (PS). Il ne peut dès lors plus occuper ce poste, les statuts de BSCA et un décret wallon prévoyant une incompatibilité entre les deux fonctions. L'homme peut par contre rester administrateur de l'aéroport.

Michaël Van Den Kerkhove (étiqueté cdH) exerce actuellement la présidence, en sa qualité de vice-président, jusqu'à la désignation par le conseil d'administration (le seul à pouvoir prendre une telle décision, ndlr) d'un nouveau président. Ce qui devrait être fait à la mi-décembre.

Lundi, le site Pagtour évoque la volonté du PS de nommer Antonio Di Santo au poste, la qualifiant de nomination politique. S'il est confirmé à la présidence, cet ancien président des métallos de la FGTB Hainaut-Namur, où il a été actif pendant 44 ans et où il a pris sa pension en 2011, terminera le mandat de Laurent Levêque jusqu'en 2021.

BSCA n'était pas joignable lundi soir pour commenter cette information.