Il y a un an, le 2 mars 2020, l'ensemble des autorités belges se réunissaient pour établir une stratégie commune face à un virus peu connu. Une autre époque, certains disent un autre monde : Sophie Wilmès était Première ministre, Maggie De Block ministre de la Santé, et personne n'osait vraiment croire que ce qui se produisait déjà en Italie du Nord pouvait se reproduire en Belgique. Un an plus tard, le gouvernement fédéral a changé, Alexander De Croo le dirige, des ministres se sont disputés, des politiques ont affronté des experts, deux vagues ont déferlé et 22 000 personnes sont décédées. En cinq épisodes, Le Vif revient sur cette année comme aucune autre.

Si l'infographie ne fonctionne pas, cliquez ici.

Il y a un an, le 2 mars 2020, l'ensemble des autorités belges se réunissaient pour établir une stratégie commune face à un virus peu connu. Une autre époque, certains disent un autre monde : Sophie Wilmès était Première ministre, Maggie De Block ministre de la Santé, et personne n'osait vraiment croire que ce qui se produisait déjà en Italie du Nord pouvait se reproduire en Belgique. Un an plus tard, le gouvernement fédéral a changé, Alexander De Croo le dirige, des ministres se sont disputés, des politiques ont affronté des experts, deux vagues ont déferlé et 22 000 personnes sont décédées. En cinq épisodes, Le Vif revient sur cette année comme aucune autre.Si l'infographie ne fonctionne pas, cliquez ici.