L'agent, qui travaille au TEC Charleroi depuis environ deux ans, n'a plus donné signe de vie depuis lundi. "Les images des caméras montrent bien qu'il a récupéré les recettes. On ne sait pas ce qui est arrivé, mais une disparition de ce genre est rare", confie un responsable de la Société régionale wallonne du transport (SRWT), la structure faîtière des TEC wallons.

La SRWT a déposé plainte à la police et a suspendu en attendant le contrat de travail de l'agent.

L'agent, qui travaille au TEC Charleroi depuis environ deux ans, n'a plus donné signe de vie depuis lundi. "Les images des caméras montrent bien qu'il a récupéré les recettes. On ne sait pas ce qui est arrivé, mais une disparition de ce genre est rare", confie un responsable de la Société régionale wallonne du transport (SRWT), la structure faîtière des TEC wallons. La SRWT a déposé plainte à la police et a suspendu en attendant le contrat de travail de l'agent.