Entre les anciens et les nouveaux enquêteurs chargés de cette affaire, la tension se fait sentir depuis plusieurs mois. La plainte de Danny C. a été déposée après un incident survenu en mai 2012. A l'époque, les anciens membres de la Cellule Delta ont été convoqués par les enquêteurs de Charleroi pour s'expliquer sur leur travail mené dans les années '80. Danny C., qui déménageait le jour prévu pour son audition, avait demandé un report de l'entretien. Mais le jour dit, il a été emmené manu militari par les enquêteurs carolos. "Avec ce mandat d'amener délivré par Martine Michel, Danny C. s'est senti comme suspecté d'être membre des Tueurs du Brabant", explique Walter Damen, l'avocat de l'ancien enquêteur.

Les enquêteurs de Charleroi estiment que l'enquête menée par la Cellule Delta, qui était convaincue que le gangster Philippe De Staercke avait joué un rôle dans les tueries du Brabant, n'a pas été effectuée avec objectivité.

Entre les anciens et les nouveaux enquêteurs chargés de cette affaire, la tension se fait sentir depuis plusieurs mois. La plainte de Danny C. a été déposée après un incident survenu en mai 2012. A l'époque, les anciens membres de la Cellule Delta ont été convoqués par les enquêteurs de Charleroi pour s'expliquer sur leur travail mené dans les années '80. Danny C., qui déménageait le jour prévu pour son audition, avait demandé un report de l'entretien. Mais le jour dit, il a été emmené manu militari par les enquêteurs carolos. "Avec ce mandat d'amener délivré par Martine Michel, Danny C. s'est senti comme suspecté d'être membre des Tueurs du Brabant", explique Walter Damen, l'avocat de l'ancien enquêteur. Les enquêteurs de Charleroi estiment que l'enquête menée par la Cellule Delta, qui était convaincue que le gangster Philippe De Staercke avait joué un rôle dans les tueries du Brabant, n'a pas été effectuée avec objectivité.