L'un d'eux était en contact avec l'imam anversois Youssef El G., parti rejoindre l'EI en Syrie en 2015.

Les trois hommes ont été arrêtés mercredi soir lors d'une série de perquisitions menées à Anvers, Gand, Lokeren, Berchem et Deurne. Six personnes ont été interrogées mais seuls les Irakiens Mohammed A.D. (31 ans) et Najem S. (31 ans) ainsi que le Syrien Omar A. (24 ans) ont été placés sous mandat d'arrêt. Ils sont soupçonnés d'adhésion à une organisation terroriste.

Les deux Irakiens, aidés par le Syrien, auraient transféré plusieurs sommes de 200 à 300 euros via un système illégal. Ils affirment qu'ils voulaient aider les victimes de la guerre dans leur pays d'origine mais les enquêteurs ont découvert des liens avec l'Etat islamique.

L'un d'eux était en contact avec l'imam anversois Youssef El G., parti rejoindre l'EI en Syrie en 2015.Les trois hommes ont été arrêtés mercredi soir lors d'une série de perquisitions menées à Anvers, Gand, Lokeren, Berchem et Deurne. Six personnes ont été interrogées mais seuls les Irakiens Mohammed A.D. (31 ans) et Najem S. (31 ans) ainsi que le Syrien Omar A. (24 ans) ont été placés sous mandat d'arrêt. Ils sont soupçonnés d'adhésion à une organisation terroriste.Les deux Irakiens, aidés par le Syrien, auraient transféré plusieurs sommes de 200 à 300 euros via un système illégal. Ils affirment qu'ils voulaient aider les victimes de la guerre dans leur pays d'origine mais les enquêteurs ont découvert des liens avec l'Etat islamique.