Le ministre de l'Intérieur Pieter De Crem (CD&V) a dévoilé en février dernier à Lokeren le premier exemplaire de la nouvelle carte d'identité électronique, le document renfermant désormais les empreintes digitales de son possesseur. C'était alors un projet pilote dans 23 communes.

D'ici la fin de l'année, toutes les autres communes sont censées délivrer cette nouvelle carte d'identité. Les citoyens dont le document a expiré doivent se rendre à la commune pour l'obtention d'une nouvelle carte d'identité et il leur est alors demandé d'enregistrer les empreintes digitales de deux doigts.

Dans la pratique, cela devrait durer jusque 2030 avant que tout le monde soit doté de cette nouvelle version.

Ce processus devait normalement être plus rapide, mais la crise du coronavirus a ralenti la progression.

Le ministre de l'Intérieur Pieter De Crem (CD&V) a dévoilé en février dernier à Lokeren le premier exemplaire de la nouvelle carte d'identité électronique, le document renfermant désormais les empreintes digitales de son possesseur. C'était alors un projet pilote dans 23 communes. D'ici la fin de l'année, toutes les autres communes sont censées délivrer cette nouvelle carte d'identité. Les citoyens dont le document a expiré doivent se rendre à la commune pour l'obtention d'une nouvelle carte d'identité et il leur est alors demandé d'enregistrer les empreintes digitales de deux doigts. Dans la pratique, cela devrait durer jusque 2030 avant que tout le monde soit doté de cette nouvelle version. Ce processus devait normalement être plus rapide, mais la crise du coronavirus a ralenti la progression.