Seuls 22 % de nos élèves de 10 ans maîtriseraient des niveaux de compréhension à la lecture élevés ou avancés (contre une moyenne de 50 % dans les pays de l'Ocde). Ensu...

Seuls 22 % de nos élèves de 10 ans maîtriseraient des niveaux de compréhension à la lecture élevés ou avancés (contre une moyenne de 50 % dans les pays de l'Ocde). Ensuite, une campagne, Tout le monde lit, signée de l'Association des éditeurs belges (Bayard, Milan, Casterman, Pastel/L'Ecole des loisirs). Son propos ? Inciter, le 23 avril (soit la Journée mondiale du livre, instaurée par l'Unesco), les parents, grands-parents et enseignants à consacrer (au moins) quinze minutes de lecture avec les enfants dont ils sont responsables. Dans les écoles déjà passées au quart d'heure bouquiniste en posologie quotidienne, les bienfaits ne se sont pas fait attendre : des élèves plus calmes, moins de bousculades mais plus de débat, d'échanges, de réflexion, et un " effet contagion " entre enfants... Inspirant. M. La.